À partager
Faites entendre la voix des 55 000 professionnel·le·s et technicien·ne·s de la santé et des services sociaux. Partagez ces vignettes dans vos réseaux sociaux.

Amp up the voices of 55,000 professionals and technicians in health and social services. Share these video clips and images with your social network. 

Nouveau: Afin de soutenir la campagne vous êtes invité·e à ajouter le cadre Facebook  #AlloYaQuelquun à votre photo de profil.

New: to support the campaign, you’re invited to add the #AlloYaQuelquun image as a frame to your profile photo on Facebook.



Vos témoignages

Vous êtes sous pression? Au bout du rouleau? Dénoncez l’impact de la surcharge que vous subissez en partageant votre réalité ici. L’APTS transmettra vos témoignages, sous couvert d’anonymat, au ministre de la Santé et des Services sociaux.

You’re under pressure? At the end of your rope? Denounce the impact of overwork that you’ve been strapped with, by sharing your realities here. The APTS will transmit your personal account (while ensuring your anonymity) to Québec’s Health and Social Services Ministry (MSSS).

Témoignez ici

2018-07-16
Je travaille dans le réseau depuis plus de 30 ans, je suis à même de constater que nous sommes sur une pente descendante dans l'organisation des services. A quoi bon traiter surtout la maladie et ajouter des budgets surtout à ce niveau si on ne va pas voir en amont ce qui cause les problèmes? Cela s'appelle en grande partie de la prévention! Les élections approchent à grands pas et j'espère vivement que l'époque Barette sera chose du passé. Qui sera le parti qui osera investir plus massivement en prévention et non surtout dans le système curatif et médical??? J'assiste bien malgré moi à l'individualisation de problèmes sociaux où on traite les symptômes à coups de millions en médicaments plutôt que d'avoir le courage de prioriser des avenues dont les bénéfices apparaîtront au fil des ans, souvent au delà d'un mandat comme gouvernement! C'est le temps ou jamais de soulever ces enjeux et d'interpeller les acteurs des partis politiques sur l'importance de cesser de faire porter sur les épaules d'individus des solutions qui sont de l'ordre collectif! Allo? Y'a quelqu'un d'autre que Barrette et cie???
Travailleuse sociale

2018-06-30
Je travaille dans une RI depuis plus de 2 ans et demi en même temps de finir mes études. Je me fais régulièrement grafigner, frapper, pousser, cracher dessus, pincer et j’en passe par des hommes adultes. Je fini la plus part de mes chiffres avec des échymoses et des petites plaies (ongles). À force de travailler avec cette clientèle TSA - TGC j’en suis venu à banaliser ce que je vivais mais c’est quand mon conjoint voit mes blessures qu’il me fait réaliser à quel point non ce n’est pas normal. Souvent, j’ai envie de démissionner puisque je ne suis pas obligé de vivre ça et je suis tanné. Mais je me rappel que personne ne voudra vivre ça à ma place et ces hommes adultes ont besoin d’sssistance. Je les adore malgré tout. Je suis souvent dépasser et je me demande si un jour nous allons avoir plus de services et d’aide parce que présentement, au salair minimum, personne ne veut travailler comme intervenant dans une RI et sortir amoché comme ça à chaque fin de quart. Allo, y’a quelqu’un?
Éducatrice spécialisé

2018-06-29
je travail auprès d une clientèle adulte présentant des troubles sévères et persistants en santé mentale. Nous vivons aux quotidiens une pression de maintient des gens dans la communauté, de prendre soins de patients encore psychotique alors qu' ils sont hospitalisé sous prétexte que ils prennent le lit de une personne, nous les transportons dans nos véhicules, nous entrons dans leur milieu de vie, nous ne pouvons prendre le temps nécessaire de faire de bonnes intervention car l' objectif est de satisfaire les statistiques donc de voir le plus d'usagers possibles, le manque de mise à niveaux ou de formations pertinentes au travail, nous devons rentrer au bureau alors que nous sommes en congés, soir et fin de semaine, gratuitement, pour finaliser nos rapports ou notes évolutives car la pression que nous subissons pour les rencontrer viennent nuire à un bon suivi de la clientèle.
Éducateur

2018-06-29
Une collègue me dit qu’ elle s’ empêche de boire de l’ eau pour ne pas avoir à aller aux toilettes, faute de temps et durant les minutes qu’ elle est pas là, il peut se passer de quoi. On se déshydrate!!!
Éducatrice

2018-06-19
Au bout de 15 ans à la Dpj, j'ai vécu les deux dernières années à bout de souffle. Manque de personnel flagrant. Le tout doit être compensé par les membres du personnels encore debout , déjà chancelant et se retrouvant avec une surcharge de travail. Des cas de plus en.plus lourd , des horaires dont on étire les minutes. ..comment dispenser de bons services à la clientèle si nous mêmes comme intervenant nous sommes déjà au bord du gouffre ??
Arh

2018-06-17
Se faire frapper , insulter , cracher dessus ,tirer les cheveux , mordre , graffigné... c’est pas grave mon shift achève... si la personne de soir rentre sur son quart... sinon je resterai ENCORE collé pour un 12 heures au travail... mais c’est pas grave en fin de semaine j’ai demandé mon congé pour aller en camping avec mon copain ca va tellement faire du bien ... mais je n’aurai pas mon congé ... je devrai pigé dans ma banque de maladie et caller malade et obligé d’autres personnes à rester collé et à faire des 12 heures ... Je me sens coupable mais à qui la faute ? coupable de me respecter et de prendre une fin de semaine de congé? Où est la logique ? Allo ya quelqu’un?
Educatrice

2018-06-14
pression, non-reconnaissance du travail, changement des horaires à la dernière minute, travailler seule avec des jeunes en trouble de comportements sévères et avec une multitudes de diagnostiques en santé mentale, ne pas avoir le droit de prendre nos fériés ou nos vacances quand on en a besoin.
se faire menacer de mort ou de se faire frapper, avoir peur pour sa vie, se faire manquer de respect plusieurs fois par jour, se faire claquer la porte au nez à plusieurs reprises, se faire dire de ne pas porter plainte car on travail avec des adolescents et ca fait partie de notre travail.....
se sentir mal de partir du travail car il manque d'employer et on laisse notre collègue seul pour aller chercher nos propres enfants.
Est-ce normal? Est-ce que j'ai choisi de me faire traiter comme un numéro ? non vraiment pas, je souhaitais aider des enfants , des adolescents ayant des difficultés et pouvoir compter sur une organisation qui voulait aider cette clientèle négligée et vulnérable. Pour vrai à part me faire dire, on peut pas car C'EST PAS BON POUR LES STATISTIQUES, on nous offre aucuns moyens pour faire notre travail de façon convenable. Faire plus avec moins (moins d'employés, plus de clientèle, moins de temps pour aider les jeunes, plus de tâches administratives qui demande d'être caché derrière les ordinateurs) Je suis en surcharge et je ne peux pas aider les enfants. Inacceptable..............
éducatrice

2018-06-14
Je suis d'accord avec le formulaire donné. J'appuie les travailleurs de la santé
Mécanicien

2018-06-14
Je suis à bout , je donne le mieux de moi et je tiens à continuer à le faire par respect à mes patients par amour à mon métier.
Côté employeur je ne rien en échange , je ne peut même pas prend de vacances les jours que j’ai besoin et profiter un peut avec ma famille.
On s’en va ou????
Allo y’a y a quelqu’un!
Infirmiere

2018-06-13
Je travail depuis près de 2 ans dans une rrac tsa-tgc. On se fait craché dessus, lancer des objets, frapper, donner des coups de pieds, coupe de poing, coup de tête, grafigner, pincer, dechirer nos vêtements, on entend hurler a longeur de journée et on est témoins d'automutilation importante sur une base régulière, quasi quotidienne. Nos congés et nos vacances sont refusés par manque de personnel. Le temps supplémentaire obligatoire est chose courante. Pour régler le problème du tso, l'employeur a établit un plan de contingence afin de simplement ne pas nous remplacer et ainsi être 2 employés au lieu de 3. Et ce malgré le potentiel de dangerosité connu de notre clientèle.
Éducatrice spécialisée
Affichage des résultats 1-10 (sur 161)
Premier    1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  [...]   Dernier